Algérie-Maroc: 27 mars prochain

Publié le par l'observateur

A l'occasion du match qualificatif pour la CAN 2012 qui se déroulera dimanche 27 mars 2011, la ferveur populaire en Algérie est à son comble. Plusieurs facteurs peuvent expliquer la très forte agitation qui rythme Annaba, ville hôte du match.

 

1) En premier lieu, il y a l'adversaire. En effet, les Algériens ont encore à l'esprit le mauvais souvenir de Sfax en 2004, où à quelques secondes de la fin du match, les Marocains réussirent à revenir au score et finalement à s'imposer. La réaction des supporters algériens fut un éclatement de colère et il a fallu l'intervention de la police tunisienne pour calmer les esprits. Mais au-delà du caractère sportif de cette rencontre, les Algériens ne peuvent dissiper de leur esprit la rivalité qui a toujours habités les deux nations. Le facteur politique est très important car les médias nationaux des deux pays nourrissent quotidiennement une haine réciproque du voisin, allant jusqu'à créer des clichés qui se sont ensuite répandus au sein des deux populations.

 

2) Ensuite, le contexte social dans lequel le match aura lieu n'est pas des meilleurs. La grogne sociale touche l'ensemble du pays et le football est un moyen comme un autre de décompresser, même si cela doit passer par des actes de violences et de vandalisme. La tension sera donc d'autant plus forte que la société algérienne et régionale est traversée par un courant de contestation qui risque bien de mettre le feu aux poudres.

 

3) Enfin, l'enjeu. On ne peut pas mettre de coté l'aspect sportif. Il y a en jeu une place pour les phases finales d'une can et cela n'est pas négligeable. Le football algérien a besoin de compétition après des années de disette. Le système de qualification fait en sorte que seul le premier du groupe se qualifie ce qui crée une tension remarquable dans les rues populaires algériennes.

 

En tout cas, le 27 mars prochain, on veut voir un beau match de football, avec du fair-play, des buts et si possible une victoire algérienne Inch'Allah.

Publié dans Algérie

Commenter cet article

Elmonciff 25/03/2011 21:18



Ne vous en faites pas trop! Combien meme il y aurai des chauvins, des voyous, des eservellé comme l'on en trouve ds les stades du royaume, mais on devrais tous marocains et algériens
résister au facilités de maudire l'autre et maintenir un discour cohérent...l'on a pas besoin ''d'alumeurs'' il y en a déja trop a mon goût des 2 cotés de la frontère..Il faut replacer les
choses ds leurs contexte. Un matche de foot n,a jamais été l'expression conforme de se que ressent les gens équilibrés du peuple unique du maghreb, marocain ou algérien soit -il...Que le
meilleur gagne et que le frustré ne fasse pas tache d'huile...Bon visionnement 



l'observateur 25/03/2011 21:45



Merci pour ton commentaire l'ami, ça fait plaisir à lire. Allah y hafdak. 



Mourad 25/03/2011 17:39



Bonjour et merci pour votre commentaire. Il est clair que rien n'est fait pour faciliter le rapprochement entre les deux pauples. C'est
donc à nous de faire en sorte d'éviter la dévision. Esperons que le match de dimanche soit l'occasion d'une grande fête. Insh'ALLAH.



yassine 25/03/2011 16:20



Tout d'abord je veux passer le salut a tous les Algeriens,je ss un Marocain,mais je considere tjrs l'Algerie comme mon 2eme pays meme si les medias et le gouvernement Algeriens ne cessent de
nourrir une haine contre le Maroc,j'espere que le Maroc l'emportera malgré la pression que la federation Algerienne veut exercer sur les lions de l'Atlas en optant pour le stade de Annaba comme
lieu de rencontre avec tous les risques et danger que cela comporte.On aurait aimé voir les frontieres ouvertes entre les deux pays sans avoir a passer par les rouages administratives pour avoir
decrocher son visa afin de pouvoir assister au match,bonne chance a tous le monde