L'OTAN, le pire à venir?

Publié le par l'observateur

03867610-photo-drapeau-de-l-otan.jpg

 

Suite à la cacophonie générale qui règne au sein de la coalition occidentale contre la Libye, voila que certaines voix s'élèvent pour réclamer l'intervention de l'OTAN. En effet, suite à l'intervention décidée par le  Conseil de Sécurité, un problème s'est posé quant à la direction des opérations. La Norvège, par exemple, s'est retirée de la coalition en considérant qu'elle refuse d'intervenir avant qu'un directeur d'opération ne soit désigné. Le problème est entier car les intervenants n'ont aucune coordination sur place ce qui provoque des tensions diplomatiques. Cela peut se vérifier avec le comportement des armées engagées. En effet, celles-ci ne semblent pas se cantonner à l'exclusion aérienne, mais vont jusqu'à bombarder des cibles au sol, ce que condamnent et la Chine, et la Russie et la Ligue arabe. Cet écart de conduite peut avoir de graves conséquences si des civils sont tués.

 

En parlant de civils tués, ma première pensée va à l'OTAN, qui, il y a à peine une semaine, a assassinée 35 civils au Pakistan (soit disant bavure, une de plus). Je pense que le peuple libyen ne peut rien connaître de plus pire que l'intervention de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord car celle-ci, partout où elle est intervenue, n'a provoqué que plus de guerre et de destruction. Le meilleur exemple est celui de l'Afghanistan. Quel résultat aujourd'hui? Un pays meurtri, une population prise entre le marteau et l'enclume Le peuple afghan n'est pas plus libre aujourd'hui que pendant le règne des Talibans. Donc l'OTAN ne peut pas être vue comme une organisation apportant la paix, mais au contraire une poisse que portera durant des années le peuple libyen. La spécialité des occidentaux est de d'abord assurer la sécurité de ses soldats, et ensuite celle des civils. Au fond, le Libyen, l'Afghan ou encore l'Irakien n'est considéré que comme un sous-homme, bon à mourir.

Publié dans International

Commenter cet article