Le moment de la guerre doit être assumé

Publié le par l'observateur

Après plus de 5000 morts et un blocage effectif au sein de la diplomatie internationale, le moment d'assumer la guerre est arrivé. Parce que les Syriens ne peuvent plus attendre; parce qu'ils ne peuvent plus accepter de perdre leurs frères, soeurs, amis, oncles, tantes, enfants...; parce qu'ils ne peuvent plus s'attendre à recevoir de l'aide, parce qu'ils sont les seuls à pouvoir gagner leur liberté les Syriens doivent prendre les armes et lutter jusqu'à la mort. Il ne doit plus être question de manifester à coup de slogans antirégimes. La banderole doit être remplacée par la kalashnikov; le slogan doit être remplacé par les rafales de balles; les attentats contre le régime doivent se multiplier pour devenir la règle. Il faut que le peuple syrien prenne les armes pour tuer jusqu'au dernier des criminels du régime d'Assad. Il faut que la force soit dans le coeur de chaque Syrien libre; il faut que le courage habite chacune de leur âme. 

Je veux être clair: dans ce texte j'appele à la guerre et je l'assume. Parce qu'il ne reste plus d'autres opportunités aux Syriens pour stopper le bain de sang. Il ne suffit plus de négocier, c'est fini, il faut faire la guerre. Les Syriens sont d'ailleurs conscients de cela et les rangs de l'armée syrienne libre doit absolument être renforcée par tout le peuple, seule façade indestructible.  

Mais il convient de couper court à tous les opportunistes défendeurs de la souveraineté des Etats: il ne s'agit nullement d'un appel pour une intervention étrangère. Les Syriens doivent lutter SEULS, avec leur propres forces. Ils n'ont aucunement besoin d'un autre secours que de celui d'ALLAH.  

http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/02056/assad-protests_2056486c.jpg

 

Publié dans International

Commenter cet article