Que voulez-vous Mr Mahmoud Abbas?

Publié le par l'observateur

http://1.bp.blogspot.com/-2T0vsYu8e_M/Tg9uhQcs8BI/AAAAAAAAABM/nVNtqp_jHGQ/s320/mahmoud-abbas.jpg
Alors que se profile la demande de reconnaissance d'un État palestinien en septembre prochain devant l'Assemblée générale des Nations-Unis, voila que Mahmoud Abbas démarre sa lutte contre l'unité palestinienne. Brillant de part son inefficacité à contrer l’État sioniste dans sa politique de destruction des Palestiniens, il n'a rien trouvé de mieux que d'accuser le Hamas de vouloir faire obstacle au processus de réconciliation nationale. Le temps des discordes et des guerres fratricides, qui arrangeaient bien les judéo-fascistes, semble se réinstaller au moment même où l'unité doit prévaloir. 
Alors je vous pose cette question Mr Mahmoud: que voulez-vous? Vous avez démontré votre incompétence à reprendre le flambeau de la lutte palestinienne; vous avez détruit ce qu'Arafat avait construit en son temps; vous avez crée un gouffre entre la bande de Gaza et la Cisjordanie; vous avez fait le jeu des sionistes en criminalisant les islamistes du Hamas. Maintenant stop, s'il vous plaît. Taisez-vous, prenez votre retraite. Bref, disparaissez du champ politique palestinien; la réconciliation se fera sans vous, entre personnes prêtes au dialogue. 
Mais surtout, ne le prenez pas mal. La lutte palestinienne doit aujourd'hui se faire dans la cohésion, dans la force nationale. Rien ne sert de rajouter des obstacles.Vos paroles cultivent l’ambiguïté et sont par conséquent sources de tension. Le moment est celui de l'union à tout prix, parce que face à la puissance nucléaire assassine, vous n'avez pas d'autre choix que de vous taire. 
La Palestine en tant qu’État aura des droits à faire valoir. Un État palestinien impliquera le droit de posséder une armée et donc de se défendre face aux agressions sionistes. L'enjeu est de taille Mr Mahmoud. L'enjeu est celui de la consécration ou de la disparition de l'unité palestinienne. L'enjeu est trop important que pour exacerber les tensions. 
Avec tous mes respects, Mr Mahmoud je vous demande de la fermer !
Bien à vous.

Publié dans Palestine occupée

Commenter cet article